Les Particules
RECHERCHER

L’homme qui plantait des arbres

 

Création en cours

Texte  Jean Giono
Direction artistique  Catherine Demeure & Marie Rouge
Jeu  Aurélien Serre
Diffusion  Julie Halbrun

Dossier à consulter : ICI

Il s’agit d’un projet de théâtre visuel, où la poésie peut surgir dans le presque rien, au détour d’un objet, au creux d’une main, d’une graine.

La nouvelle de « L’homme qui plantait des arbres » a inspiré de nombreuses personnes dans le monde ;
présentée comme un reportage, elle est devenue une utopie et parfois même une réalité.

Cette histoire est une œuvre majeure, notamment devant l’urgence écologique face à laquelle nous nous trouvons. Cette fable nous parle de notre lien à la nature, sa nécessité et sa beauté. Nous souhaitons tout d’abord donner à entendre ce texte, et lors de séquences moins narratives, évoquer de manière poétique notre relation à la nature, son aspect essentiel et parfois magique… 

La scénographie est une grande tente modulable qui sera support de projection.

La vidéo sert de prolongement aux sensations du narrateur. Elle montre également des éléments qu’il manipule sur scène; qui nous apparaît alors sous un autre angle, une autre perspective.

En lien avec la vidéo, la mise en scène s’appuie sur des objets concrets, du quotidien, de la vie à la
campagne, des éléments de végétation, pour ancrer le spectacle dans la terre. Ils sont à la fois scénographie et support de sens pour le récit. 

Un travail sonore vient accompagner ce voyage et sert de transition entre le réel et l’imaginaire, pour nous inviter petit à petit à la danse.